Injures antisémites envers Alain Finkielkraut : jugement rendu ce vendredi  |  « Les défenseuses du burkini n’ont rien compris : Rosa Parks, c’est l’émancipation! »  |  Une place de Jérusalem inaugurée à Paris  |  Jérusalem: la France ouvre puis referme le Tombeau des rois après des incidents Un sommet inaugural de la lutte contre l’antisémitisme à Bucarest Révolte au Soudan : « Les démocrates soudanais ne pourront compter que sur leur propre génie démocratique » 15ème édition du Festival des Cultures Juives du 13 au 23 juin 2019 ! Pierre Goldman ou la découverte d’un écrivain « Field Hospital X », l’oeuvre de l’Israélienne Aya Ben Ron, présentée à la Biennale de Venise Le monde change. L’Arche aussi. L’édito de Paule-Henriette Lévy

Votre formule (abonnement annuel)

5 numéros par an

A partir du numéro

J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'abonnement.

Le dernier numéro

Mai-Juin 2019

N° 676

France

Agression de Créteil : la piste antisémite de plus en plus plausible

Le « caractère antisémite » de l’agression dont a été victime un jeune couple lundi à son domicile de Créteil « semble avéré », a déclaré mercredi le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve,  dans un communiqué.

Trois individus cagoulés ont pénétré de force dans le domicile d’une famille juive, ont bâillonné et menotté l’un des fils, âgé de 21 ans, et sa petite amie, de 19 ans, les ont menacés avec un pistolet et un fusil, ont volé des objets de valeur, et auraient commit une agression sexuel sur la jeune femme. D’après les victimes, les agresseurs ont proféré des injures antisémites. Les agresseurs auraient fait irruption dans le domicile des parents des victimes en pensant y trouver de fortes sommes d’argent sur « la base d’un préjugé antisémite consistant à penser que les Juifs sont riches ».

Âgés de 19 et 20 ans, les trois hommes, deux tout de suite (le troisième avait réussi dans un premier temps à prendre la fuite), ont été arrêtés et placés en garde à vue, soupçonnés de ce violent cambriolage et du viol de la jeune femme. « Les deux victimes ont été ligotées dans leur salon, et la jeune fille a relaté avoir subi un viol », avait relaté mardi une source judiciaire.

Les auteurs ayant fait allusion à la confession juive d’une des victimes, les enquêteurs cherchent à « confirmer ou non le ciblage des victimes » pour un motif antisémite, avait précisé cette source. « Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, exprime son indignation face à l’agression dont a été victime un jeune couple lundi à son domicile de Créteil. « Le ministre de l’Intérieur rappelle sa détermination et celle du gouvernement à lutter sans relâche contre toute forme de racisme et d’antisémitisme », précise-t-il dans son communiqué.

Mardi soir, le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a dénoncé une « agression antisémite sauvage » et évoque une affaire emblématique des préjugés antisémites de plus en plus forts et préoccupants en France ». Le CRIF demande par ailleurs qu’un «plan spécifique d’urgence» soit «mis en place avec des moyens judiciaires et policiers sans précédent pour inverser cette tendance».

L’UEJF dénonce quant à elle l’horreur de cette attaque et s’est rendue à Créteil auprès  des familles des victimes pour leur exprimer toute sa solidarité. Pour Sacha Reingewirtz, Président de l’association: « Nous exprimons toute notre solidarité aux victimes. Cette nouvelle attaque antisémite rappelle le meurtre d’Ilan Halimi, dont les assassins pensaient qu’il serait riche parce que juif. Aujourd’hui encore les préjugés n’ont pas cessé d’entrainer de la violence et des crimes. Il est important de ne pas laisser ces actes dans l’impunité. Nous attendons du gouvernement un renforcement conséquent des moyens dans la lutte contre le racisme et l’antisémitisme ».

ALBK avec AFP