Injures antisémites envers Alain Finkielkraut : jugement rendu ce vendredi  |  « Les défenseuses du burkini n’ont rien compris : Rosa Parks, c’est l’émancipation! »  |  Une place de Jérusalem inaugurée à Paris  |  Jérusalem: la France ouvre puis referme le Tombeau des rois après des incidents Un sommet inaugural de la lutte contre l’antisémitisme à Bucarest Révolte au Soudan : « Les démocrates soudanais ne pourront compter que sur leur propre génie démocratique » 15ème édition du Festival des Cultures Juives du 13 au 23 juin 2019 ! Pierre Goldman ou la découverte d’un écrivain « Field Hospital X », l’oeuvre de l’Israélienne Aya Ben Ron, présentée à la Biennale de Venise Le monde change. L’Arche aussi. L’édito de Paule-Henriette Lévy

Votre formule (abonnement annuel)

5 numéros par an

A partir du numéro

J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'abonnement.

Le dernier numéro

Mai-Juin 2019

N° 676

Discrimination et antisémitisme en Espagne : le concert de Matisyahu annulé

Parce qu’il n’a pas voulu se prononcer sur le conflit israélo-palestinien, le chanteur Matisyahu a finalement été déprogrammé d’un festival espagnol, le Rototom Sunsplash Festival de Benicassim.

Après de lourdes pressions du mouvement anti-israelien BDS (Boycott-Désinvestissement-Sanctions), vraisemblablement proche des organisateurs du festival, et les cris de cinq autres artistes qui auraient déclaré ne pas vouloir partager l’affiche avec Matisyahu dont le concert était prévu le 22 Août, c’est une déclaration aux airs de chantage ubuesque qui a été imposée au chanteur si celui-ci souhaitait monter sur scène: sa signature apposée à un texte ou une vidéo indiquant clairement son soutien aux droits des Palestiniens à avoir leur propre État, a rapporté le quotidien El País. Le fait a été confirmé ce lundi par l’artiste, qui a refusé de se prêter aux exigences du festival. Violemment accusé de « défendre un Etat qui pratique l’apartheid et le nettoyage ethnique” et d’être un” sioniste “ (sic), il lui a été également reproché par BDS d’être un “représentant d’Israël” (sic, encore). Le festival, après avoir renvoyé dos à dos ces « attaques sordides » au refus de Matisyahu de s’exprimer sur un sujet imposé parce que juif, puis en annulant ce dernier, aura bel et bien fait le jeu du mouvement BDS.

La Fédération des Communautés Juives d’Espagne a condamné dans un communiqué l’annulation du concert, qualifiée de « lâche, injuste et discriminatoire » et dénoncé les pratiques des organisateurs d’un festival bénéficiant de surcroît de subventions publiques : « de tels actes violent les droits fondamentaux garantis par notre Constitution (…) les arguments biaisés de BDS incitent à la haine, à l’antisémitisme et à la délégitimation d’Israël. »

De son côté, Matisyahu, artiste juif américain ayant appartenu au mouvement Loubavitch avant de s’en détacher, a réagi sur sa page facebook :  “Les organisateurs m’ont contacté parce qu’ils étaient sous pression du mouvement BDS. Ils voulaient que j’écrive une lettre ou que je fasse une vidéo indiquant mes positions sur le sionisme et le conflit israélo-palestinien pour apaiser les membres du mouvement. Je soutiens la paix et j’ai de la compassion pour tous les peuples. Ma musique parle pour elle même et je n’y insère pas de politique. La musique a le pouvoir de transcender l’intelligence, les idées, la politique, et peut ainsi unir les gens. Le festival a continué d’insister afin que je clarifie mes opinions personnelles, coïncidant clairement avec l’agenda politique de BDS. Honnêtement, j’ai trouvé choquant et insultant qu’en tant que seul artiste juif américain du festival, ils veuillent me forcer à faire des déclarations politiques. Est-ce que les autres ont dû faire des déclarations politiques avant de faire leur concert ? Aucun artiste ne mérite d’être mis dans une telle situation pour simplement pouvoir exercer son art. Mon objectif est de jouer de la musique pour tous les peuples. En tant que musicien, c’est ce que je recherche.”

Dernières minutes : selon El Mundo, dans son édition du 19 Août, le festival aurait présenté ses excuses publiques à l’artiste et souhaiterait reprogrammer le concert. Reste à savoir si Matisyahu en sera d’accord…

Aline Le Bail-Kremer