Les prédictions de Yuval Noah Harrari  |  Antoine et Simone au Panthéon  |  Erbil en fête  |  Rire de soi et de tout pour se reconstruire

Le dernier numéro

novembre 2017

N° 669

Votre formule (abonnement annuel)

6 numéros par an

A partir du numéro

J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'abonnement.

Quelle actrice incarna le mieux à l'écran la mère juive contemporaine ?

Loading ... Loading ...

Soirée en hommage à Daniel Milgram le 13 décembre

La troupe Adama a travaillé longtemps avec Daniel Milgram, depuis l’époque de « Rabbi Jacob ». Et encore récemment autour du spectacle autobiographique de Daniel « Dieu, Brando et Moi ». Il y évoquait le courage des habitants du Chambon-sur-Lignon. Rencontre avec Ilan Zaoui pour parler de cette soirée particulière.

 

L’Arche : Vous organisez un hommage à Daniel Milgram, comment s’organisera cette soirée ?

Ilan Zaoui : Le 13 décembre sera le deuxième jour de Hanoukah. Cette pièce était programmée à Rachi. On a décidé avec toute l’équipe de la pièce et Alain Knafo, directeur du Centre d’Art et de Culture, de maintenir cette date. Au niveau du contenu on a voulu proposer à la fois une soirée hommage et une soirée tout public. Afin que des gens découvrent le thème de la pièce et l’œuvre de Daniel Milgram. Adama présentera aussi quelques chansons, car Daniel adorait nous écouter chanter. On a également invité une historienne qui racontera l’histoire du Chambon et des enfants qui y ont été sauvé pendant la guerre.

 

Le spectacle de Daniel Milgram, qui est autobiographique et qui évoque son cas d’enfant caché, a été présenté au Chambon au printemps. Pouvez-vous nous dire quelle fut la réaction du public ?

On a passé une semaine avec l’équipe au Chambon. C’était un moment très fort. Une centaine de personnes est venue à un dîner shabbatique. On leur a présenté le thème de la pièce et on a chanté ensemble. Un public a majorité protestante qui se mit à chanter des chants hébreux avec nous, ce qui fut un moment très fort. On a tenu avec Daniel que la première présentation de la pièce se déroule au Chambon.

 

Daniel Milgram a travaillé avec vous pendant longtemps sur ce projet ?

Le projet a beaucoup mûri dans sa tête. Daniel tenait à rendre ce que le Chambon lui a donné : la vie. Son spectacle est un hymne à la vie. Il y raconte comment il a été sauvé avec sa famille grâce à la force de résistance du Chambon-sur-Lignon. Il a rencontré son ami l’auteur Gilles Tourman, à qui il a raconté son histoire. Gilles en a fait un texte de spectacle. Le décès de Daniel a transformé ce spectacle en testament. Dans la soirée il y a aura de larges extraits de la pièce filmée lors de sa représentation à Avignon. Un montage de ces moments permettra au public de découvrir l’essentiel de la pièce et son témoignage.

 

Le 13 décembre à 20h45 à l’Espace Rachi-Guy de Rothschild, 39 rue de Broca 75005 Paris.

Réservations : 01 42 17 10 36