Première commémoration officielle du génocide arménien en France  |  Le monde change. L’Arche aussi. L’édito de Paule-Henriette Lévy  |  « La vérité au combat » : le dernier numéro de l’Arche est sorti !  |  Emotion mondiale devant Notre-Dame de Paris en flammes

Votre formule (abonnement annuel)

5 numéros par an

A partir du numéro

J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'abonnement.

Le dernier numéro

Mai-Juin 2019

N° 676

L’appel des Klarsfeld pour l’Europe : « Ces acquis inestimables et si fragiles reposent sur votre vote. »

A la veille des élections européennes de 2019, Beate, Serge et Arno Klarsfeld ont appelé en cette fin d’année, à défendre la construction européenne dans un communiqué, pour que « l’Europe ne redevienne pas une multiplicité d’Etats antagonistes sur la voie d’une nouvelle catastrophe » : 

« Il y a 100 ans, l’Europe sortait meurtrie d’une guerre atroce provoquée par des nationalismes exacerbés. Il y a 80 ans, la  » Nuit de cristal  » donnait le signal d’un déchaînement de violence qui allait embraser l’Europe et causer d’innombrables victimes.

Depuis 60 ans, l’Union européenne assure :

la paix,

la prospérité,

la protection sociale,

la libre circulation des personnes et des biens,

la réconciliation entre l’Allemagne et ses partenaires,

la disparition des régimes fascistes et autoritaires.

Ces acquis inestimables et si fragiles reposent sur votre vote. En 2019, il sera capital.

Vous ne souhaitez pas voir renaître l’Europe des nationalismes, des idéologies meurtrières et criminelles, de la violence entre les Etats et entre les citoyens, de la xénophobie, du racisme et de l’antisémitisme. Souvenez-vous des discours des démagogues ridicules et odieux mais qui enflammaient les foules et les ont entraînées vers les dictatures et la guerre.

Après six décennies de détente et de progrès, il nous faut défendre la construction européenne. Seule une Europe unie, tenant compte de l’histoire et de l’identité de ses peuples, pourra trouver les solutions pérennes contre l’immigration illégale tout en préservant le droit d’asile. Ni la Chine, ni la Russie, ni les Etats-Unis ne veulent d’une Europe puissante, pôle de la liberté, de la justice et du respect de la dignité humaine.

Lucides et conscients de votre responsabilité civique, vous voterez pour que l’Europe ne redevienne pas une multiplicité d’Etats antagonistes sur la voie d’une nouvelle catastrophe. Vous voterez pour un parti proeuropéen. »

Beate, Serge et Arno Klarsfeld.