Première commémoration officielle du génocide arménien en France  |  Le monde change. L’Arche aussi. L’édito de Paule-Henriette Lévy  |  « La vérité au combat » : le dernier numéro de l’Arche est sorti !  |  Emotion mondiale devant Notre-Dame de Paris en flammes
Le Billet de La Rédaction

Votre formule (abonnement annuel)

5 numéros par an

A partir du numéro

J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'abonnement.

Le dernier numéro

Mai-Juin 2019

N° 676

France

Agression antisémite à Sarcelles : le parquet ouvre une enquête

Une enquête a été ouverte après l’agression lundi à Sarcelles (Val-d’Oise) d’une jeune femme de 20 ans. Selon cette dernière et des sources concordantes, deux jeunes lui ont cassé le nez avant de lui dérober son sac et de la traiter de « sale juive ».  La victime, qui a déposé plainte, a déclaré avoir été accostée par deux adolescents vers 19H00 dans le quartier dit de la « Petite Jérusalem », a relaté une source policière. Selon le témoignage de la jeune femme, recueilli par la police, ses agresseurs lui ont donné un coup de poing avant d’arracher son sac à main et de lui lancer : « Tu as eu peur, sale juive ».

Le parquet de Pontoise a indiqué à l’AFP avoir ouvert une enquête et retenu « pour l’heure » le caractère antisémite de l’agression. Dans un communiqué, le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme a déploré une « nouvelle agression antisémite » sur cette jeune femme « ciblée parce que juive ».

Francis Kalifat, Président du Crif, qui s’est entretenu avec le père de la victime et l’a assuré de tout son soutien a déclaré : « le Crif déplore cette nouvelle manifestation de l’antisémitisme du quotidien et s’inquiète pour la sécurité des Français juifs. »

Pour Patrick Haddad, le nouveau maire de Sarcelles élu le 5 décembre dernier, « cette agression fait suite à plusieurs vols et menaces qui se sont déroulés dans le même quartier depuis quelques jours. La police recherche activement les responsables de ces actes et l’un d’eux est d’ores et déjà en garde à vue. Je souhaite que tous les agresseurs soient rapidement interpellés et lourdement sanctionnés. » (…) « Avec l’équipe municipale, avec les pouvoirs publics, avec l’ensemble des forces vives de la ville, nous ne laisserons rien, ni personne, briser ce qui constitue à la fois notre histoire, notre modèle et notre projet. Notre détermination sera sans faille pour lutter contre toute forme d’insécurité, de violence, de racisme et d’antisémitisme. »