Injures antisémites envers Alain Finkielkraut : jugement rendu ce vendredi  |  « Les défenseuses du burkini n’ont rien compris : Rosa Parks, c’est l’émancipation! »  |  Une place de Jérusalem inaugurée à Paris  |  Jérusalem: la France ouvre puis referme le Tombeau des rois après des incidents Un sommet inaugural de la lutte contre l’antisémitisme à Bucarest Révolte au Soudan : « Les démocrates soudanais ne pourront compter que sur leur propre génie démocratique » 15ème édition du Festival des Cultures Juives du 13 au 23 juin 2019 ! Pierre Goldman ou la découverte d’un écrivain « Field Hospital X », l’oeuvre de l’Israélienne Aya Ben Ron, présentée à la Biennale de Venise Le monde change. L’Arche aussi. L’édito de Paule-Henriette Lévy
Le Billet de La Rédaction

Votre formule (abonnement annuel)

5 numéros par an

A partir du numéro

J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'abonnement.

Le dernier numéro

Mai-Juin 2019

N° 676

France

A lire dans l’Arche : Sarcelles encore sous le choc

 

Deux mois après les émeutes, la ville n’arrive pas à oublier l’incroyable déchaînement de violences.

Extrait : 

« Les Juifs de Sarcelles pansent leurs plaies. Des plaies qui tardent à se cicatriser. Le Tsunami de violences qui s’est abattu sur Sarcelles le 20 juillet a laissé des stigmates indélébiles. Une odeur de brûlé flotte en permanence dans l’air. Un vrai spectacle de désolation s’offre aux Sarcellois comme aux visiteurs. « Du jamais vu », assurent les habitants confondus, juifs, arabes, turcs, noirs, chaldéens, au hasard de la cinquantaine de nationalités qui vivent à Sarcelles. »

 

Retrouvez l’article complet d’Alain Chouffan dans le nouveau numéro 650 de L’Arche.