Le monde change. L’Arche aussi. L’édito de Paule-Henriette Lévy  |  « La vérité au combat » : le dernier numéro de l’Arche est sorti !  |  Dîner du CRIF : face à l’antisémitisme, « le temps est venu des actes tranchants et concrets »  | 

Arts

Hofesh Schechter (re) fait son SHOW à Paris

Hofesh Schechter est un chorégraphe israélien, l'un des plus brillants du moment. Il est à la tête de sa propre compagnie depuis 2008, la Hofesh Shechter Company. Sa fameuse trilogie barbarians est créée en juillet 2015 au Berliner Festspiele. Cette même année, il co-réalise Orphée et Eurydice de Gluck, au Royal Opera House de Londres [...] Lire la suite

Arts

« Echad Mi Yodea », par Ohad Naharin, sur la scène de l’Opéra de Paris

“L'illusion de la beauté et la fine ligne qui sépare la folie de la santé mentale. La panique derrière le rire et la coexistence de la fatigue et de l'élégance.” En hébreu, ce sont les quelques mots d'introduction du mini-ballet Echad Mi Yodea d’Ohad Naharin, le directeur de la Batsheva Dance Company de Tel Aviv, présentée cette saison [...] Lire la suite

Arts

La rage de (sur)vivre d’Agathon

Certes, une planche de surf vous accueille à l'entrée de l'expo de la galerie Lithium. Mais l'espace demeurant sur la planche dépendra du courage d'affronter les vagues de l'artiste. Agathon, qui a travaillé avec des gens aussi différents qu'Amélie Nothomb et Speedy Graphito, nous invite avec rage et besoin de protection à nous relever des souffrances [...] Lire la suite

Arts

Varsovie, les enjeux et les impasses

Barbara Kirshenblatt-Gimblett, professeur émérite à l’Université de New York, directrice de l’exposition permanente au musée Polin, revient sur la genèse de ce musée et raconte les rapports difficiles avec les pouvoirs publics.   L’Arche : Comment est née l’idée d’un musée juif en Pologne ? Barbara Kirshenblatt-Gimblett : [...] Lire la suite

Arts

Budapest, les germes d’un renouveau ?

Entretien avec Catherine Horel, historienne, directrice de recherche au CNRS et spécialiste de cette Europe qu’on dit centrale.   L’Arche : Vous avez consacré une thèse au renouveau juif en Europe centrale (particulièrement la Hongrie, la Slovaquie, la République tchèque). Ce renouveau s’exprime-t-il à travers des musées juifs ? [...] Lire la suite

Arts

Pourquoi Ferrare ?

La ville est devenue, grâce au roman Le jardin des Finzi Contini, le symbole du destin des juifs en Italie. Jusqu’à il y a une dizaine d’années, il n’existait pas en Italie un musée d’État du judaïsme italien. Et cela nonobstant le fait que la présence juive, constante et persistante dans le pays, remonte à plus de vingt-deux siècles [...] Lire la suite