Le Crime cosmique  |  Roth, une vision certaine de l’Amérique  |  La Nouvelle donne  |  1915 : meurtres avec préméditation

Le dernier numéro

juillet 2018

N° 673

Votre formule (abonnement annuel)

6 numéros par an

A partir du numéro

J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'abonnement.

Quelle actrice incarna le mieux à l'écran la mère juive contemporaine ?

Loading ... Loading ...

D’une vie à l’autre

Un film de Georg Maas, avec Juliane Köhler et Liv Ullmann

 

Une femme prend l’avion. Elle a des cheveux courts, roux. A l’arrivée, elle passe dans les toilettes et en ressort avec de longs cheveux noirs et des lunettes de soleil. Elle se rend dans un orphelinat, puis dans les archives de l’établissement.

Flash-back. Kathrine mène une vie paisible dans un petit village norvégien en bord de mer, entre un mari aimant, une mère faiseuse de fromages, une fille étudiante en droit et maman d’une adorable petite fille, un métier de photographe et des balades en mer, en solitaire, chaque matin dans un canoë. Nous sommes en 1989 : la chute du Mur de Berlin est annoncée dans  tous les médias, et la vie de Kathrine va s’en trouver bouleversée. Le lendemain de cette annonce, un jeune avocat se présente à son travail pour lui apprendre que les demandes de réparation des Lebensborn sont rouvertes, à la faveur de la chute du Mur. Il est reçu plus que froidement par Kathrine. Elle est née d’une union entre une Norvégienne et un soldat allemand. Elle a été enlevée à sa mère, placée dans un orphelinat en RDA, et a réussi à s’enfuir en 1969 pour rejoindre sa mère en Norvège. La Cour européenne entend ouvrir un procès contre le gouvernement norvégien qui a séparé les mères norvégiennes de leurs enfants « de la honte », et interné ces mères dans des camps.

Bizarrement, Kathrine refuse de témoigner. Son refus, difficilement compréhensible, va attiser la curiosité de l’avocat et entraîner une suite d’évènements qui vont précipiter Kathrine et sa famille dans un engrenage aboutissant au dévoilement de la vérité.

Car que se cache-t-il derrière son refus ? De l’histoire personnelle, le film passe très vite à la dimension historique et dramatique. Le poids de l’histoire et du mensonge finiront-ils par engloutir Kathrine et sa famille ? Quel est ce cauchemar récurrent qui hante les nuits de Kathrine ? Sur quoi construit-on nos vies ? Comment se débarrasse-t-on de ses fautes ? S’en débarrasse-t-on vraiment ?

D’une vie à l’autre ne cesse de gagner en intensité dramatique, jusqu’à la révélation de Kathrine sur son identité et le mensonge sur lequel elle a bâti sa vie.

Entre l’Allemagne et la Norvège, le passé et le présent, le mensonge et la vérité, Georg Maas réalise un film dense, tendu, nerveux, entre le thriller psychologique, le film historique et le film d’espionnage. Une œuvre à charge contre la Stasi, ce service d’espionnage et de contre-espionnage de la RDA, au service de l’URSS pendant la Guerre froide, qui n’hésitait pas à enrôler des orphelins. Un film sur l’amour aussi. Le choix. Le courage et la liberté.

Sur vos écrans depuis le 7 mai.