Le Crime cosmique  |  Roth, une vision certaine de l’Amérique  |  La Nouvelle donne  |  1915 : meurtres avec préméditation

Le dernier numéro

juillet 2018

N° 673

Votre formule (abonnement annuel)

6 numéros par an

A partir du numéro

J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'abonnement.

Quelle actrice incarna le mieux à l'écran la mère juive contemporaine ?

Loading ... Loading ...
Antisémitisme

Meurtre de Mireille Knoll, le caractère antisémite a été retenu

On a appris avec effroi le meurtre, vendredi soir, de Mireille Knoll, âgée de 85 ans et rescapée de la rafle du Vel d’Hiv, dans le XIe arrondissement de Paris. La vieille dame a été poignardée à 11 reprises par le meurtrier qui a pris la fuite après avoir mis le feu à son domicile.

Dans l’après-midi du lundi, le parquet a annoncé que le caractère antisémite avait été retenu dans le cadre d’une enquête ouverte pour assassinat. Deux suspects, arrêtés samedi et dimanche, devaient être présentés à un juge d’instruction en vue de leur éventuelle mise en examen.

Le corps de Mireille Knoll a été retrouvé vendredi soir dans son appartement par les pompiers qui ont été alertés par une voisine après le début de l’incendie.

Suite à ce meurtre odieux, le CRIF appelle à une marche blanche mercredi soir à 18h30 au départ de la place de la Nation à Paris en sa mémoire et en soutien à sa famille.

Daniel Knoll, le fils de la victime, a indiqué qu’il serait présent et participerait à la marche blanche. « Tant que cela n’était pas reconnu par le parquet comme un fait antisémite, nous n’étions pas prêts à y participer. Maintenant, tout a changé et nous sommes prêts bien sûr à participer à cette marche et d’aller ensuite à la synagogue de la Roquette » a-t-il dit à I24 News. « Tout laisse penser que le meurtre était prémédité » a dit Daniel Knoll qui a raconté par ailleurs : « Cet homme, on ne l’avait pas revu depuis des mois vu qu’il a été en prison après avoir fait des attouchements à une fille de 12 ans. On n’entendait plus parler de lui. A la grande surprise de notre famille et notamment de ma femme et de mon frère, le jour-même, il était là, amical avec ma mère et buvant du porto. Et on sait ce qui s’est passé ensuite ». Il ajoutait que cet homme s’était probablement radicalisé en prison. « Ma mère connaissait cet homme depuis l’âge de 7 ans, comment pouvait-elle s’imaginer que cet homme était ce qu’il est ? »

Les obsèques ont lieu ce mercredi à 14h au cimetière de Bagneux.